Règlement Intérieur de l’Ecole JEAN XXIII

Mise à jour de septembre 2018

Vous avez fait le choix d’inscrire votre enfant dans un établissement catholique d’enseignement sous contrat avec l’état. Vous êtes les bienvenus à l’Ecole Jean XXIII de Mulhouse.
La vie en collectivité comporte des droits mais également des devoirs et des obligations dont la raison d‘être est de permettre aux élèves et au personnel travaillant dans l’établissement de vivre en harmonie les uns avec les autres.
Le Règlement Intérieur est donc un contrat de vie collective que chacun s’engage à respecter.

Le Carnet de Liaison

Distribué à chaque élève au début de l’année scolaire, le carnet est un outil de communication permettant d’assurer une liaison permanente entre l’établissement et la famille.
L’élève doit toujours être en la possession de son carnet et doit pouvoir le présenter à tout moment.

Le carnet permet de :
– Communiquer des informations sur la vie de l’établissement
– Gérer les absences et les retards de l’élève
– Informer la famille en cas de difficulté avec un enfant
– Demander/fixer un rendez-vous entre l’enseignant ou le Chef d’Etablissement et la famille

Il revient donc à la famille d’apprendre à utiliser ce carnet, de veiller à sa bonne tenue et de le consulter chaque jour de classe.

Les horaires

L’Ecole Jean XXIII pratique la semaine de 4 jours : lundi – mardi – jeudi – vendredi
Pas de cours le mercredi mais mise en place d’activités péri-éducatives dans le cadre de l’Ecole Autrement – Inscription libre.

Horaires des cours :
Matin : 8h00 à 11h45
Récréation de 9h50 à 10h05

Repas à 11h30 pour les DP de 11ème, 11h40 pour le DP de 10ème et 9ème, à partir de 11h45 pour les DP de 8ème et 7ème.

Après-midi : 13h45 à 16h

Les enfants sont accueillis dans l’établissement à partir de 7h30, heure d’ouverture des portillons Platanes et Briand.
Les élèves se rendent dans la Grande Cour dès leur arrivée.
Les élèves de 11ème se rendent sous le préau et y resteront jusqu’à l’heure de monter en classe; exceptionnellement, ils pourront être accompagnés à la porte du préau par leurs parents la première semaine de la rentrée. Passée cette date, ils quitteront leurs parents au portillon et ne devront en aucun cas ressortir de l’établissement.

A 11h45, les élèves externes de 9ème, 8ème et 7ème peuvent sortir de l’Ecole de manière autonome s’ils ont l’autorisation de leur famille et à condition que le portillon de sortie soit clairement défini : Platanes ou Briand
En ce qui concerne les élèves de 11ème et de 10ème, un enseignant les accompagne au portillon défini par la famille en début d’année. Le choix de ce portillon restera ferme et définitif pour toute l’année scolaire.

Les élèves externes devant attendre les grands frères ou grandes sœurs scolarisés au collège ne peuvent en aucun cas stationner ou circuler dans les cours de récréation ; ils devront obligatoirement patienter au portillon choisi par la famille, auprès du surveillant. Ils ne devront en aucun cas sortir de l’établissement puis tenter de rentrer à nouveau ; il en va de la sécurité de chacun.

13h30 : ouverture des portillons

A 16h, les élèves de 9ème, 8ème et 7ème peuvent sortir de l’Ecole de manière autonome s’ils ont l’autorisation de leur famille et à condition que le portillon de sortie soit clairement défini : Platanes ou Briand
En ce qui concerne les élèves de 11ème et de 10ème, un enseignant les accompagne au portillon choisi par la famille. Le choix de ce portillon restera ferme et définitif pour toute l’année scolaire.
Les élèves concernés par l’étude du soir seront pris en charge par l’équipe de Vie Scolaire.
Ils sont les seuls autorisés à rester dans la cour de récréation ; les autres enfants ne devront en aucun cas stationner ou circuler dans les cours de récréation ; ils devront obligatoirement patienter au portillon choisi par la famille, auprès du surveillant.
Sauf autorisation spéciale accordée à titre exceptionnel par la Direction, aucun parent n’a le droit d’entrer en voiture dans l’enceinte de l’établissement.
Les parkings situés dans l’établissement sont exclusivement réservés au personnel.
Le parking de l’Ecole Maternelle est strictement destiné aux parents des enfants de la Maternelle et de l’Atelier de la Vie.

La Scolarité

Nous insistons sur le fait que la scolarité d’un enfant est une obligation légale.

Les consignes de fonctionnement propres à chaque classe doivent être impérativement respectées.
Un bulletin semestriel permettra aux parents de faire le point sur le travail, les progrès ou les difficultés de l’enfant. Il est important que l’enfant ait le sentiment que ses parents s’intéressent à ce qu’il fait en classe, d’où la nécessité de bien suivre son travail, de l’encourager et de parler avec lui des difficultés qu’il peut rencontrer.

Un entretien avec l’enseignante ou la directrice peut s’avérer nécessaire : cela permet de redresser une situation parfois difficile.
Prenez toujours rendez-vous pour nous rencontrer. A votre arrivée, vous vous adresserez au Pôle Accueil qui signalera votre présence.

     Absences – Retards

Nous rappelons que les élèves tout comme leur famille doivent faire l’effort de respecter les horaires fixés par l’établissement ; il s’agit d’une marque de respect à la fois pour l’enseignant qui accueille l’enfant et pour l’institution elle-même. Un élève est considéré en retard s’il arrive après que sa classe soit entrée en cours. Un billet de retard devra obligatoirement être complété par la famille. A partir de septembre 2018, les familles seront destinataires d’un courrier au bout de 5 retards.

Toute absence doit être signalée le plus rapidement possible, de préférence avant 10h par téléphone. A son retour, l’enfant remettra un billet « Absence » du carnet de liaison à son enseignant. En cas d’absence non excusée, la Vie Scolaire prendra contact avec la famille.
Les dates des vacances sont fixées par le Ministère de l’Éducation Nationale et demandent à être respectées par toutes les familles pour permettre un déroulement efficace et harmonieux du travail. D’éventuelles vacances anticipées ou prolongées doivent faire l’objet d’une demande écrite et motivée à adresser au Chef d’établissement.

     Le temps de midi

Les enfants DP sont pris en charge sur le temps de midi par l’équipe de Vie Scolaire.

Restauration Scolaire : En proposant un service de restauration, l’établissement rend un service aux élèves eux-mêmes ainsi qu’à leur famille. Chaque élève est donc tenu à un comportement empreint de respect envers le personnel du Service de Restauration, envers la nourriture, les autres élèves et le matériel de la salle de restauration. Il respectera aussi les règles d’hygiène. En cas de non-respect des consignes ci-dessus énoncées, l’élève pourra être exclu temporairement ou définitivement de la demi-pension.

Tout changement de régime en cours d’année scolaire est possible au début de chaque trimestre.

En plus du Service de Restauration, l’Ecole Jean XXIII offre aux élèves la possibilité de suivre des ateliers : sport, yoga, échecs, jeux de société, peinture, chorale etc… Les familles sont informées courant septembre de la mise en place de ces activités et doivent procéder à l’inscription de leur enfant dans un ou plusieurs ateliers.

     Etudes du soir

L’étude du soir fonctionne de 16h à 18h30 (Récréation de 16h à 16h30).

Les enfants sont pris en charge par niveau de classe par une surveillante.

Ils peuvent aussi intégrer des ateliers sportifs et/ou culturels soumis à inscriptions.

 

Les élèves de 9ème, 8ème et 7ème quittent la salle d’étude à l’heure indiquée par la famille et se rendent de manière autonome au portail choisi également par la famille – Briand ou Platanes (sauf si les parents préfèrent chercher leur enfant à la porte de la salle d’étude)

 

Les parents des enfants 11ème et 10ème sont autorisés à entrer dans l’établissement par le surveillant de service ou en sonnant au portillon et à monter chercher leur enfant à la porte de la salle d’étude.

 

A 18H, tous les élèves encore présents sont regroupés en salle d’étude 11ème – rdc

 

A 18h30, tous les enfants doivent avoir quitté l’Ecole. Cet horaire est à respecter scrupuleusement.

Les règles de vie

     Le travail personnel

Un établissement scolaire, une salle de classe sont avant tout des lieux de travail, d’apprentissage où l’on vient acquérir des connaissances, échanger et apprendre la vie en société. Chaque élève se doit donc d’adopter en classe une attitude propice au travail : attention, concentration, pas de bavardages.
Chaque élève fait en sorte d’avoir chaque jour le matériel dont il a besoin ; il note les informations à destination de ses parents dans son carnet de liaison ; il prend soin de son matériel et ses manuels scolaires sont couverts dès la rentrée.

     Comportement

Etre élève à l’Ecole Jean XXIII, c’est d’abord apprendre à Vivre Ensemble, les uns avec les autres. Pour que la cohabitation soit possible, il convient que chacun applique les mêmes règles de politesse et de civilité. Ces règles concernent le respect des autres, le respect des choses, le respect des lois et le respect de soi-même.

En début de demi-journée et après les récréations, les élèves se mettent en rang calmement dans la cour ; ils rejoignent leur salle de classe sous la responsabilité de leur enseignant. Dans les escaliers et les couloirs, les élèves veilleront à respecter le silence.

Les enfants respecteront les limites des cours. Ils utiliseront les zones et les passages prévus pour les piétons. Ils seront prudents et attentifs pendant leurs déplacements.

Les élèves doivent prendre soin de tout ce qui est mis à leur disposition. Toute détérioration du matériel collectif ou des bâtiments entraînera une sanction et donnera lieu à réparation.

Il est du devoir de chaque élève de respecter scrupuleusement les règles de sécurité qui lui seront régulièrement rappelées et expliquées. Ces mesures (horaires d’entrée et de sortie – contraintes lors des déplacements – participation aux exercices d’évacuation ou de confinement) ont été réfléchies et mises en place pour répondre au mieux au besoin impératif de protéger nos élèves dans ce contexte si particulier dans lequel nous vivons.

Dans les cours de récréation, à fortiori dans la classe, nous ne tolérons aucune brutalité, aucun jeu dangereux, aucun geste de manque de respect, aucune agression verbale. Les enfants s’efforceront de respecter l’autre, son matériel, ses effets personnels. En cas de conflit, ils apprendront à se parler et à s’expliquer, sans avoir recours à la violence. Tout manquement à ces règles élémentaires de civilité sera sanctionné.

En dehors de l’établissement, en sortie, dans un bus ou dans la rue, les enfants continuent de se respecter les uns les autres, respectent les personnes qu’ils rencontrent et respectent les personnes qui les encadrent. Brutalités, indiscipline, langage vulgaire et grossièretés, effronteries, gestes déplacés ou autres manquements ne seront tolérés et seront sévèrement sanctionnés.

     Tenue vestimentaire

Chaque jour et en toutes circonstances, la tenue vestimentaire de l’élève doit rester simple et correcte, adaptée à la vie au sein de l’établissement, propre et non provocante, ni extravagante. En tant qu’adultes responsables, permettons aux enfants de garder leur façon d’être toute naturelle et ne cédons pas à certaines modes ou tendances plus insidieuses qu’il n’y paraît.
Ainsi, nous interdisons dans l’établissement :

les piercing, les tatouages apparents,
– le maquillage et le vernis à ongles,
– les coiffures hirsutes et fantaisistes ( crêtes, mèches de couleur, dessins faits à la tondeuse),
– les jeans troués ou déchirés, les pantalons taille basse, les mini jupes, les sous-vêtements apparents, les shorts courts et moulants.
– les tongs et autres chaussures qui ne tiennent pas la cheville. Nous n’acceptons pas les tenues dénudées, les motifs tels que les têtes de mort, les slogans tapageurs et les chaussures à semelles lumineuses.

Chapeaux, bonnets et casquettes sont autorisés dans l’établissement à condition d’observer quelques règles simples de bienséance. Bonnets et casquettes sont retirés dès l’entrée dans un bâtiment et les visières resteront systématiquement tournées vers l’avant. Cette règle vaut également pour le Restaurant Scolaire.

Tout adulte travaillant dans l’établissement pourra rappeler à l’ordre les élèves et le non-respect de ces consignes conduira à l’obligation pour l’élève de modifier sa tenue.

     Les interdictions

Par mesure de propreté, d’hygiène et de respect, le chewing-gum est strictement interdit dans tout l’établissement et pendant les sorties scolaires.

Nous refusons catégoriquement la distribution de sachets de bonbons entre les enfants eux-mêmes en raison des terrains allergiques de plus en plus fréquents parmi nos élèves.

Par mesure de sécurité, les sucettes sont interdites à l’Ecole ainsi que toutes les sucreries à base d’ingrédients chimiques.

Toujours par mesure de sécurité, nous interdisons l’utilisation des parapluies dans la cour de récréation.

Dans leur conversations, dans leur prise de parole, dans leurs échanges écrits ou oraux, à l’intérieur comme à l’extérieur des bâtiments, les élèves sont tenus de s’exprimer en langue française uniquement, la seule langue autorisée dans l’établissement.

L’utilisation des téléphones portables, appareils multimédia, les consoles de jeux, appareil photos ou tout autre objet connecté est strictement interdite.

L‘introduction dans l’établissement d’objets dangereux (cutter, couteaux, briquet, allumettes…) est interdit ; les objets seront confisqués par la Vie Scolaire. Aucun objet confisqué pour des raisons de sécurité ne sera rendu.

Les petits objets que les enfants aiment glisser dans leur poches (petites billes, cartes de natures diverses) ne sont pas systématiquement soumis à interdiction mais peuvent parfois représenter un potentiel danger; si la dangerosité de ces objets reste à l’appréciation du chef d’établissement, les familles veilleront à réguler auprès de leur enfant le fait de venir en classe avec des objets.

Les ballons en cuir ou en plastique dur sont interdits.

Vente, recel et rackets sont catégoriquement proscrits et seront sévèrement sanctionnés.

La santé des élèves

Une infirmière diplômée d’état est présente dans l’établissement. Elle est habilitée à pratiquer des petits soins ou à poser des diagnostics infirmiers.L’établissement demandera aux parents de venir chercher leur enfant lorsque sa situation ou son état de santé l’exige. En situation d’urgence, l’établissement fera appel d’abord aux Services d’Urgences puis préviendra la famille aussitôt.
Les élèves peuvent rencontrer l’infirmière après en avoir fait la demande à leur enseignant.
En cas de maladie, aucun médicament ne pourra être administré à un enfant sans présentation de l’ordonnance.

L’échelle des sanctions

La sanction revêt toujours un aspect éducatif et vise à faire comprendre à l’élève que son comportement n’est pas en adéquation avec les règles de vie en communauté, que son attitude est gênante pour la mini-société qu’est l’école et qu’il est tenu de respecter le règlement intérieur qui s’impose à lui dès lors qu’il est inscrit dans notre école.

La sanction de niveau 1 : la mise en garde

Pour non-respect des consignes de discipline générale
Pour non-respect des consignes de mise en rang et de silence dans les
Bâtiments.
– La remarque orale par un adulte de l’école
– La remarque écrite dans le carnet de liaison

→  Un travail écrit en lien avec la faute commise

La sanction de niveau 2 : la réparation

Pour récidive des écarts mentionnée en niveau 1
Pour langage inapproprié
Pour détérioration du matériel

Un travail d’intérêt général (TGI) soit à l’heure de midi soit le soir entre 16H et 18H en concertation avec la Vie Scolaire

La sanction de niveau 3 : l’avertissement

En cas d’accumulation de sanctions de niveau 1 et 2
Pour un manque de travail ou un comportement inadéquat récurrent
Pour un comportement violent face aux camarades ou face à un adulte
Pour une sortie de l’école sans autorisation
Pour non-respect des règles de sécurité

Un avertissement est signifié par le Chef d’établissement
 L’élève est exclu de classe et placé par le Chef d’établissement dans une autre classe ou en Vie scolaire avec un travail de réflexion
Un contrat éducatif est mis en place par l’enseignant et la Responsable de la Vie scolaire

La sanction de niveau 4 : l’exclusion temporaire

En cas de 2ème avertissement prononcé par le Chef d’établissement, le cas est présenté au Conseil d’éducation qui s’adjoint l’enseignant(e) concerné(e)
En cas de mise en danger de camardes par un comportement violent
Une mesure d’exclusion temporaire (de un à trois jours) est prononcée par le Conseil d’éducation

La sanction de niveau 5 : la rupture de la Convention de Scolarisation

En cas de désaccord avec la famille sur un point du règlement
En cas de refus de la famille pour l’application d’une sanction
En cas d’absences injustifiées ou pour des motifs non recevables

Le Chef d’établissement décide avec l’accord du Conseil d’éducation l’exclusion définitive de l’élève et se réserve le droit de faire figurer les sanctions dans le dossier scolaire de l’élève.

Si tout le monde veille au respect de ces règles de conduite, si nous comprenons les enjeux de ce règlement et si nous acceptons que ce règlement existe pour permettre à chacun de vivre dans la liberté et le respect des uns et des autres, alors, adultes et enfants, nous serons heureux dans notre École et nous verrons avec joie grandir nos enfants pour prendre toute leur responsabilité dans le monde de demain.

Le Chef d’Établissement
Geneviève GLANZMANN